top of page
Rechercher
  • Guy Jasmin

Le castor

Dernière mise à jour : 21 déc. 2021


Les castors sont des rongeurs qui possèdent un diplôme commun. Il est le fruit d’une longue expérience à l’académie de la vie animale. C’est dame nature elle-même qui leur a décerné ce diplôme, avec mention d’excellence pour les métiers de «bûcheron», «hydraulicien», «terrassier» et «bio-constructeur». Grâce à leurs bons résultats, les castors sont devenus une espèce-ingénieur, le seul mammifère qui aménage et construit son habitat.

La première construction qu’un castor réalise pour survivre est un barrage. Les sites privilégiés pour son installation sont parfois favorisés par les infrastructures humaines existantes, comme les routes avec ponceaux d’écoulement, qui peuvent tenir lieu d’assise pour la construction du barrage. La présence du barrage a pour but de ralentir le débit de l’eau pour créer un bassin et ainsi protéger le castor de ses prédateurs – dont les principaux sont les êtres humains, les chiens, les coyotes et les loups – et lui permettre d’accéder à la nourriture disponible sur la bande riveraine. Cette retenue d'eau est une zone dans laquelle il peut se déplacer en sécurité, car le castor n'est pas à l'aise sur la terre ferme.


Quels aspects bénéfiques un barrage de castor peut-il apporter à l’homme et à la nature ?

  1. Il est favorable à la biodiversité pour de nombreuses espèces menacées des zones humides.

  2. Il aide au développement et au maintien de la faune et la flore existante.

  3. Il attire une faune diversifiée.

  4. Il créé des milieux propices à l’épuration de l’eau.

  5. Il alimente des nappes phréatiques si le fond du bassin est percolant.

  6. Il limite l’érosion des rives en aval.

  7. Il diminue les risques de sécheresse.

  8. Il diminue le risque d'incendie.

  9. Il diminue le stress hydraulique des arbres.

  10. Il donne de plus grandes opportunités pour l’observation de la faune, le canot/kayak, la pêche, la photographie ainsi que la détente tranquille en nature.


Pourquoi apprendre à connaître le castor et s’en faire un ami plutôt que d’appeler le trappeur?

  • Son rôle écologique important n’est-il pas une raison suffisante pour apprendre à cohabiter avec lui ?

  • Tout ce dont il a besoin est qu’on lui laisse assez d'arbres, tiges et branches à ronger. Si son barrage est démoli ou ébréché, la probabilité que d’autres arbres soient coupés pour la réparation ou la reconstruction augmente. Alors de laisser ceux qui ont déjà été coupés sur place est une bonne chose pour que les castors ne soient pas obligés d’en couper plus. En outre, quoique l’abattage des arbres puisse paraître destructeur, ceux-ci recèpent facilement, en plus d’ouvrir à la lumière les forêts riveraines.

  • Quand vous plantez des arbres, choisissez des variétés moins appréciées par les castors, comme des résineux. Les arbres qu'on souhaite conserver peuvent être protégés par un grillage bas posé autour de l'arbre.

  • L’extermination des castors n’est qu’une solution temporaire, parce que les survivants ont alors des portées plus nombreuses. Sans oublier que les autres peuvent migrer des dizaines de kilomètres pour s’installer dans des habitats vides. Collaborer avec les castors donne de meilleurs résultats à long terme.

38 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 comentário


Nadia Collot
08 de dez. de 2021

Merci Guy de nous conscientiser sur le mode de vie du Castor! Longue vie à ce rongeur incroyable!

Curtir
bottom of page